Un jeudi matin… Nous faisons route vers la ville aux « 100 clochers » non sans une certaine appréhension car depuis plusieurs jours les prévisions météo jouent avec nos nerfs. Mais l’heure approche, il ne pleut pas, nous croisons les doigts !

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift
Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Arrivés sur place, notre regard est immédiatement attiré par une silhouette ramassée dont la teinte « Rouge Fusion » de la carrosserie réchauffe l’asphalte des quais encore déserts à cette heure. Après les présentations d’usage, David, le propriétaire de cette Volkswagen Corrado VR6 de 1994 nous fait l’article de son « joujoux » et des modifications qu’il lui a apporté. Il faut dire que ce passionné d’automobiles connait particulièrement bien ce modèle pour en avoir possédé deux autres avant celle-ci !

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Pour David un seul mot d’ordre : Sa Corrado doit être « posée » ! Pour atteindre cet objectif, il remplace les suspensions d’origine par un kit « Air Lift » et chausse sa belle d’un magnifique jeu de BBS RS de 17 pouces avec des déports de huit pouces à l’avant et de dix pouces à l’arrière. Le style que confèrent ces deux modifications est indéniable, c’est parfait !

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift
Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift
Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Côté mécanique, les modifications sont plus subtiles. Mis à part le remplacement de la puce du calculateur et l’installation d’une ligne d’échappement en inox qui offre au six cylindres une sonorité rauque et métallique du plus bel effet, aucune autre modification n’a été apportée.

Ensuite vient l’heure des confidences. Notre homme nous annonce qu’il souhaite encore faire évoluer le coupé allemand, notamment à l’intérieur. Les sièges avant d’origine ont malheureusement subi les outrages du temps et seront prochainement remplacés par des sièges baquets F1 de Audi RS4. La banquette arrière pourrait se voir supprimée car l’imposant système d’air de la suspension limite fortement l’emport de bagages lors des longues virées. Enfin, au chapitre des éventualités, il envisage de lui ajouter un arceau quatre points.

Volkswagen Corrado VR6 (1994) - ©2015 WheelShift

Et si d’aventure vous vous rendez à un rassemblement dédié à la marque de Wolfsburg, gardez l’œil ouvert car vous  y croiserez certainement David et sa Corrado rouge !

Vous avez aimé cet article ? Dites-le et partagez-le !